Kits prevention et alimentaires pour Haïti

(actualisé le ) par Gérard

Devant l’urgence de la situation en Haïti où la propagation du Virus Covid 19 s’accélère, nous distribuons des kits pour les familles .

Les mesures prises par le gouvernement haïtien ne sont pas en soi mauvaises, mais elles seront en grande partie inefficaces devant la propagation du virus.

Les hôpitaux n’ont, pour le plupart, pas les moyens d’accueillir les malades, ou le matériel nécessaire pour les soigner. Les mesures de confinement ne peuvent être appliquées, le pays est très peuplé dans les zones urbaines composées en grande partie de bidonvilles, où la population vit...ou survit au jour le jour.
Confinement signifie chômage, sans aucune aide pour la majorité des gens, impossibilité de se ravitailler, donc famine. En temps ordinaire, les difficultés à nourrir les familles sont très grandes, imaginons ce qu’il en est avec les mesures de confinement !
D’autre part, le nombre de malades est largement sous-estimé : beaucoup de gens, atteints, ne vont pas se faire soigner et se cachent. d’autres, diagnostiqués positifs, s’enfuient des hôpitaux. La foule, superstitieuse s’oppose parfois à l’organisation de salles d’accueil, dans les centres de soins, destinées à recevoir les malades du corona.
Beaucoup de faux médicaments circulent qui font plus de mal que de bien.
La situation de violence, générée par les nombreux gangs surarmés, des guerres entre les divers corps de sécurité de l’Etat, compliquent la situation. Des zones entières telles que Fontamara, Cité de Dieu, Cité Soleil, et bien d’autres, sont en partie fermées et tenues par les gangs, la population en a été chassée et vit au jour le jour, dans la rue, là où il est encore possible d’habiter, le plus souvent dans la Plaine, dans des conditions extrêmement difficiles, sous des abris de fortune.

Avec nos modestes moyens, nous avons commencé à distribuer des kits (voir document joint) qui associent le matériel de prévention, l’aide alimentaire et l’information.Les seaux, avec des robinets, contenant de l’eau chlorée, seront placés devant les maisons et inciteront la population, en particulier les enfants, à respecter les gestes d’hygiène de base ?

https://youtu.be/c6l0F4WJ13k

C’est Jérémie Wilglais, notre représentant en Haïti, qui s’en charge, malgré les risques.
L’école de Cité Soleil, où avaient été hébergées durant un mois, des familles chassées de chez elles, est désormais libre. Un grand nettoyage est en train d’être effectué. Nous avons envoyé des fonds pour aider certaines familles à améliorer leurs conditions d’hébergement, mais c’est très insuffisant vu la demande.
Pour le moment et vraisemblablement jusqu’en septembre, les écoles resteront fermées.
Nous consacrerons environ 7000 € à la distribution de kits pour 150 à 200 familles. Nous manquons de fonds pour augmenter et sans doute poursuivre ces distributions, car cela va durer.
Pour savoir la composition des kits et leur prix cliquer sur la vignette ci-dessous.

Ces kits sont prévus pour 15 jours, ils seront adaptés au nombre d’enfants de chaque famille.
Nous joindrons des photos dès que possible.
Si des personnes généreuses peuvent nous aider, nous les en remercions d’avance.

La situation de violence en Haïti. Début Juin 2020.
Lire l’article de R. Alphonse. Le Nouvelliste.

Mots-clés