Chroniques du séjour Juillet 2016

Le temps passe très vite et l’emploi du temps est serré. Les déplacements ne sont pas toujours faciles et les gens à voir pas toujours au rendez-vous...Nous avons des projets dans le nord-Est, dans l’Artibonite, dans le département du centre...
D’un jour à l’autre, voici une idée de nos activités de ce mois de juillet.


Actualités

  • Nouvelle galerie 2020 ! Tableaux, sculptures, artisanat.

    Notre nouvelle galerie est publiée dans la rubrique "galerie"
    Les prix de vente sont bien en dessous des cours.
    La totalité des recettes est consacrée aux écoles.
    Les enfants ont besoin de nous.
    En vous faisant plaisir, vous venez en aide à des enfants qui ne mangent pas à leur faim sans nous.

  • Aide de la France à nos cantines scolaires en 2020

    Objectif : 90000 repas pas année.


    L’Ambassade de France en Haïti renouvelle son aide, pour 2019/2020, à l’Association Enfants-soleil et à l’association Timoun Restaveks pour les cantines des écoles.

    L’originalité de ce projet éthique est d’acheter des denrées de premières nécessité aux producteurs haïtien : riz, haricots et maïs pour aider les cantines à offrir des repas aux enfants.
    Nous savons combien les enfants de quartier pauvres souffrent, entre autres difficultés quotidiennes, de la malnutrition et combien, dans les circonstances actuelles, cette aide est précieuse. Nous mesurons souvent mal cette souffrance, et l’injustice inacceptable qu’elle représente.
    Pour une seule école de 200 élèves, la cantine représente 40000 repas dans l’année. C’est beaucoup d’argent et bien souvent, nous ne pouvons servir un repas chaque jour de la semaine. En tout nous devrions servir 90000 repas chaque année.
    Nous avons publié sur ce site le prix des différents repas qui peuvent être servis, ils ne sont pas suffisant en qualité nutritionnelle.
    Les prix des denrées de base ne cessent d’augmenter, à cause de la dévaluation de la gourde qui est de 20% par an ! Le riz, abordable pour les moins riches, est importé, comme beaucoup d’autres produits et tout est payé en dollars américains.
    Cultiver sur place et vendre sur place serait une bonne solution pour que le pays redevienne autosuffisant. Mais pour le moment les produits de l’agriculture locale sont inabordables pour la plupart des habitants. L’agriculture haïtienne est soumise à de nombreux aléas climatique et maladies tropicales.
    Au nom des enfants,nous remercions chaleureusement l’Ambassade de France pour cette aide.

    Nous avons besoin d’autres soutiens. Pensez à ces enfants. Merci

    Combien faut-il d’argent pour les divers types de repas ?
    Cliques sur l’icône ci-dessous.

  • Lisez notre article sur la vie à Cité Soleil....

    Lisez notre article sur la vie à Cité Soleil.
    Un SOS d’un jeune haïtien qui y vit.
    Rubrique "Activités" en déroulant le menu.

  • " Ayi’ti koze sou..." !

    Le droit des enfants en Haïti. Les enfants "Restavèks"
    Le Collectif Haïti de France, en partenariat avec le CICP est heureux de vous inviter à la conférence - débat :
    "Le droit des enfants en Haïti" en présence de Gérard Renard et Myrvine Marcelin

    Jeudi 13 juin 2019 ! CICP. 21 Ter Rue Voltaire. Paris 11.

    Métro : Nation puis "Boulets" (Ligne 9)
    Voir l’invitation et le contenu dans notre rubrique "Actualités".

  • Sculptures en fer d’Haïti.

    De nouvelles sculptures ! Visitez notre galerie sur ce même site !

Articles de cette rubrique

  • L’arrivée en Haïti

    par Gérard

    Jeudi 7 juillet. Vendredi 8 juillet. Arrivé hier, jeudi 7 juillet, avec 1H30 de retard. Les passagers ont droit a un bagage cabine, ils le savent, il y a juste la place. Il faut rentabiliser les vols… Pourtant ils essaient de passer avec 2 ou 3 sacs… non seulement ils doivent payer, mais on est (...)