Chroniques du séjour Août 2017

C’est pour l’école que les parents Haïtiens se sacrifient, vendent le peu qu’ils sont, travaillent toute la journée. mais ils n’y arrivent pas.
L’école est trop chère. L’école est le moyen pour quelques uns de racketter la population pauvre.
Le gouvernement ne peut pas instaurer l’école gratuite ; seules les grandes congrégations, ou quelques écoles privées ; subventionnées, avec des cantines, des bons profs, des horaires suffisants, peuvent dispenser un enseignement digne de ce nom. Mais c’est beaucoup trop cher pour les pauvres.
Le PAM n’aide pas les plus pauvres.
Des dizaines de milliers d’enfants quittent l’école, faute de moyen. C’est un énorme gaspillage pour le pays et un grand désespoir pour les parents qui savent qu’ hormis l’école, il n’est pas de salut pour leurs petits.
Chaque année, nous sommes obligés de faire appel aux parrains ou aux bonnes volontés, pour que les enfants puissent continuer leurs études. Seuls, nous ne pouvons pas y arriver.
Deux pages : deux exemples de ces enfants qu’il faut aider. Il y en a tant d’autres...
Merci à tous.
Pour voir les pages : cliquez sur l’icone


Actualités

  • Créer une association en Haïti. Déclarer une association étrangère.

    Création d’une association haïtienne. Déclaration d’une association étrangère en Haïti.
    Allez dans les rubrique "Des idées, des infos".

  • Potentialités économiques d’Haïti.

    Une étude instructive et complète sur l’avenir possible du développement du pays.
    Allez dans la rubrique "Des idées, des infos"

  • Cyclone Matthew. Haïti en danger.

    Pour lire l’article, aller dans "Actualités"

  • Enfants-soleil cherche des maillots de Foot pour les enfants de Cité Soleil.

    Nous cherchons des maillots de Foot pour les jeunes de Cité Soleil en Haïti.

    Dans ce bidonville de 300000 habitants,où les conditions de vie sont très difficiles pour les jeunes, quelques associations (dont Enfants-Soleil et ses partenaires) développent les activités sportives. Le sport, c’est éviter les tentations des gangs et de la violence, c’est retrouver les valeurs fondamentales, c’est un instrument d’insertion sociale.
    Les enfants, de 6 à 18 ans, n’ont pas de maillots.
    A Cité Soleil, où nous venons de rénover l’école, les habitants vivent dans la misère. Ce serait un grande joie pour ces enfants de pourvoir jouer avec un équipement en bon état.

    Si vous en avez, si vous savez où en trouver ; merci de nous contacter.

  • Voyage d’une marraine en Haïti.

    Des impressions de voyage des sentiments, des images.

Articles de cette rubrique